The Elder Scrolls Online

Jouer

L’avis sur The Elder Scrolls Online et son gameplay

Avec The Elder Scrolls Online, il y a largement à faire en joueur contre environnement. En effet, chaque zone est remplie de lieux spécifiques comme les cavernes, fermes, villages, forteresses ou encore sous-sols. En plus, chaque lieu propose un petit arc scénaristique à boucler, avec la plupart du temps un petit choix à effectuer afin d’influencer le dénouement.

Comparé à un jeu comme The Old Republic, le MMO Star Wars, c’est moins avancé mais cela reste tout de même assez agréable. En outre, on trouve également des donjons ou encore des petits campements de monstres élites. Ces différentes activités fun requiert une force correcte afin d’être nettoyées : elles sont taillées pour 4 gamers. Le reste est aisément effectué en solo. Autre point, si vous désirez lire les dialogues, les textes de quêtes ou autres points de background, il vaut mieux être seul, puisque peu de gamers vous attendront.

Les principales caractéristiques de The Elder Scrolls

Online

The Elder Scrolls Online est certainement un des MMO les plus étranges du marché ! En effet, il est en permanence tiraillé entre les deux aspects que sont son origine RPG solo ajnsi que le besoin de proposer le package habituel des MMO à la World of Warcraft. Au final, il est assez agréable à jouer, mais il faut savoir exactement comment on compte l’aborder avant de s’y lancer.

L’absence d’extravagance de The Elder Scrolls Online est notable, que ce soit autant dans sa trame que dans ses donjons qui s’avèrent être trop génériques. Or, les nombreux efforts apportés sur sa structure ainsi que la construction de son contenu offrent la possibilité de ne pas avoir l’impression de refaire une odyssée déjà vécue auparavant. Le système de progression arrive cependant à supplanter beaucoup de ses homologues en proposant une multitude de différentes options ainsi que la possibilité de se libérer de la totalité des limitations souvent obligatoires dans le milieu.

Dernier point sur The Elder Scrolls Online : L’interface. Cette dernière est tout bonnement horrible ! Un des gros points faibles du MMO. Heureusement que l’effort sur l’écriture des quêtes, une bande-son excellente ou encore un système de combat s’avérant extrêmement dynamique.

Notre conclusion sur The Elder Scrolls Online

Comme pas mal de MMO apparus ces dernières années, The Elder Scrolls Online développé par ZeniMax Online Studios possède au final autant de points forts que de points faibles. Sympathique à jouer, il reste cependant assez compliqué à cibler, principalement à cause de ce fossé entre le joueur contre environnement et le joueur contre joueur. Autre fossé : Le MMO tranquille, conçu pour des petits groupes, et l’imposant MMO compétitif entre armées de gamers.

Finalement, The Elder Scrolls Online est un MMORPG qui ne révolutionnera pas le genre mais qui fait l’effort de nous proposer des combats rigolos ainsi que des escarmouches PvP réussies. Bref à votre place, je ne me lancerais dans The Elder Scrolls Online qu’à une condition : Si j’étais sûr de participer aux guerres joueur contre joueur à terme ou sinon si vous êtes un grand fan de l’univers de ce MMO.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *