S.K.I.L.L. Special Force 2

Jouer Gratuitement

Notre avis sur S.K.I.L.L. Special Force 2 et son gameplay

Les FPS en ligne qui suivent un modèle économique free to play ne sont pas légion. En ce sens, S.K.I.L.L. Special Force 2 fait office de cas d’école. Édité par Gameforge et développé par Dragonfly, ce jeu de tir à la première personne rassemble aujourd’hui une large communauté. Le topo : vous êtes un soldat d’élite qui participe à une guerre censée se dérouler dans un futur alternatif proche. À vous de plonger au cœur de la bataille !

Première chose notable : le jeu se lance vite. Le téléchargement gratuit se fait en quelques secondes, et le menu ne s’embarrasse pas de fioritures. S.K.I.L.L. Special Force 2 propose des graphismes de qualité, qui tournent sous Unreal Engine 3. Le rendu est honorable, sans être exceptionnel. Le gros point fort, c’est que le jeu peut tourner sur la plupart des PC. On trouve beaucoup de maps jouables, mais toutes ne sont pas disponibles avec chaque mode de jeu. On pourra tout de même se plaindre des murs invisibles trop fréquents, qui influent sur les tirs. Les serveurs sont stables, et les temps de chargement minimes.

Malgré toutes ces bonnes intentions, le titre de Dragonfly souffre d’un souci majeur : son manque d’identité. À la frontière entre les grands FPS (Call of Duty, Counter Strike) il n’arrive jamais à se démarquer de la concurrence. Un moindre mal cependant au vu de son modèle économique.

S.K.I.L.L. Special Force 2 : armes et modes de jeu

Le gameplay de S.K.I.L.L. Special Force 2 est très accessible. En vérité, il est assez nerveux pour tenir le joueur en haleine, mais s’avère aussi très (trop ?) simple. Il ne fait preuve d’aucune subtilité et n’amène à aucun moment une idée nouvelle sur le terrain du FPS.

L’arsenal de départ n’est constitué que de 2 armes ; on débloque les autres avec la monnaie du jeu, via la boutique en ligne. Chaque arme (il y en a une bonne cinquantaine) a ses propres caractéristiques. Dans les modèles disponibles, on trouve un peu de tout, mais surtout du classique, de l’AK47 au FAMAS en passant par l’arbalète.

S.K.I.L.L. Special Force 2 comprend beaucoup de modes de jeu. On retrouve bien sûr les classiques Match à mort seul ou en équipe, Poser la bombe ou encore Capture du drapeau. Mais certains modes originaux sont aussi de la partie. Le mode Escape consiste à s’échapper d’une map, poursuivi par une autre équipe. Le mode Glass fait s’affronter deux teams sur un sol en verre ; il faut tirer aux pieds des adversaires pour les faire tomber. Enfin, le mode Héroïque vous propose d’amener des aliens jusqu’au cœur de la base ennemie. Mais là encore, un problème subsiste. En effet, la plupart des joueurs se contentent du classique Match à mort, et il faut parfois attendre 10 à 30 min pour profiter d’un mode plus atypique entre joueurs.

Via la boutique, vous pouvez acheter une arme ou un skin de manière temporaire ou définitive ; cette dernière option coûte évidemment beaucoup plus cher. Et si vous pouvez tout vous offrir avec la monnaie du jeu, les plus impatients devront mettre la main à la poche. C’est encore la meilleure manière d’atteindre les sommets du classement online.

Notre conclusion sur S.K.I.L.L. Special Force 2

Les nombreux modes de jeu de S.K.I.L.L. Special Force 2 en font un FPS en ligne de choix. Free to play, rapide à lancer, il a tout ce qu’il faut pour s’amuser en quelques minutes. Mais le passage régulier à la boutique et le manque d’originalité du soft pourrait aussi en rebuter plus d’un.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *